Depuis qu’Apple a ajouté la fonction ECG depuis l’Apple Watch Series 4, nous avons lu de nombreuses histoires de personnes qui ont été alertées par notifications liées à leurs problèmes cardiaques. Maintenant, un nouvel article dans l’European Heart Journal raconte l’histoire d’une femme allemande de 80 ans, dont l’Apple Watch a détecté une maladie cardiaque non diagnostiquée par un ECG d’hôpital.

Apple Watch

La femme âgée était allée au centre médical de l’Université de Mayence pour des douleurs thoraciques, un rythme cardiaque irrégulier et des étourdissements, mais à l’hôpital, les médecins ont effectué un ECG traditionnel à 12 canaux qui n’a révélé aucun signe d’ischémie. À ce stade, la patiente a montré aux médecins les résultats des tests ECG effectués avec son Apple Watch, qui comprenaient des traces de problèmes évidents du segment ST.

Sur la base de ces tests, les médecins ont trouvé des preuves d’ischémie myocardique et ont décidé de transférer la patiente au service approprié pour des contrôles supplémentaires. Des tests ultérieurs ont confirmé ce que l’Apple Watch a révélé et la femme a été traitée avec un stenting coronarien.

L’ischémie myocardique se produit lorsque le flux sanguin vers le cœur est réduit, empêchant le muscle cardiaque de recevoir suffisamment d’oxygène. La diminution du débit sanguin est généralement le résultat d’un blocage partiel ou complet des artères du cœur.

L’article de l’European Health Journal conclut que l’Apple Watch peut être utilisée pour détecter l’ischémie myocardique :

« L’Apple Watch peut être utilisée non seulement pour détecter la fibrillation auriculaire ou les troubles de la conduction auriculo-ventriculaire, mais aussi pour détecter l’ischémie myocardique. Une « pomme » par jour peut éloigner l’infarctus du myocarde. »

Une autre raison de faire confiance à l’Watch

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom