Un employé de TSMC, la société qui fabrique les puces de la série A pour iPhone et iPad, a été testé positif au Covid-19.

TSMC

L’entreprise a reconnu le fait dans un dossier déposé à la Bourse de Taiwan (TWSE) et a déjà demandé aux 30 employés qui ont été en contact avec cet employé de s’auto-isoler chez eux pendant 14 jours.

TSMC a révélé certains détails de sa stratégie anti-coronavirus. Il procède à une “désinfection avancée” des espaces de bureaux. La société oblige tous les employés taiwanais à porter des masques dans les espaces communs, en réunion ou en formation. Enfin, pour éviter la propagation du coronavirus dans ses usines, TSMC gère sa fonderie en équipes distinctes. Cela signifie que les équipes n’entreront jamais en contact les unes avec les autres, ce qui réduit considérablement le risque de contagion.

TSMC a déclaré qu’il ne s’attend pas à ce qu’une telle contagion affecte en quelque sorte ses opérations, étant donné qu’il adopte “des normes plus strictes que les agences de santé du gouvernement” sur le coronavirus, précisément pour éviter des problèmes similaires.

Selon un récent rapport, TSMC se prépare à commencer la production de masse des nouvelles puces de 5 nanomètres pour la prochaine génération d’iPhone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom