Plusieurs analystes confirment que le coronavirus limite fortement les ventes d’iPhone en Chine, bien qu’Apple résiste mieux que de nombreux fabricants Android.

Coronavirus - ventes iPhone Chine

Comme l’a rapporté Bloomberg, les analystes d’UBS estiment que la demande d’iPhone a chuté de 28% en janvier par rapport au mois précédent. Il s’agit d’une « baisse beaucoup plus importante que d’habitude pour cette période de l’année ». Il est vrai qu’en Chine, comme dans le reste du monde, janvier est un mois traditionnellement en baisse par rapport à décembre. Mais en 2020 les niveaux ont atteint des chiffres quasiment jamais vus par le passé.

Les mêmes analystes rappellent comment Apple a réussi à augmenter les ventes d’iPhone au cours des derniers mois de 2019, après une longue période de difficultés, bien que le coronavirus a encore ralenti cette croissance. La nouvelle “positive” pour Apple est que les expéditions globales de smartphones vers la Chine ont baissé de 37% sur un an, tandis que les ventes d’iPhone ont augmenté de 5%.

Il en va de même pour les iPad, étant donné que le coronavirus augmenterait les ventes en raison du fait que de nombreux travailleurs et étudiants sont obligés de travailler ou d’étudier à domicile.

Apple sait que l’épidémie en Chine aura des répercussions sur les données financières de ce trimestre, à tel point qu’elle a déjà annoncé qu’elle s’attend à des bénéfices inférieurs aux premières estimations.

Partager un commentaire