Le recours collectif concernant Apple et la puce audio présumée défectueuse sur iPhone 7 et iPhone 7 Plus entame un nouveau chapitre. La procédure judiciaire est désormais autorisée, tout en étant très limitée.

iPhone 7 - puce audio défectueuse

Jeudi dernier, le juge de district américain Jon Tigar a rejeté la requête d’Apple visant à rejeter les réclamations des plaignants pour violation de la garantie implicite en vertu de la loi californienne et pour violation de la loi Magnuson-Moss Guarantee Act. La requête d’Apple visait à rejeter les réclamations restantes, bien que les plaignants aient la possibilité de modifier la plainte dans les 21 jours.

En 2018, Apple a reconnu un problème de microphone sur certains modèles d’iPhone 7 et iPhone 7 Plus. Le défaut allégué est communément appelé le « problème de circuit intégré audio », mais est également connu de manière informelle sous le nom de « Loop Disease ».

Le document Apple indiquait que, pour les iPhone concernés mais non couverts par la garantie, les utilisateurs pouvaient demander une “exception de garantie”, ce qui entraînait des réparations gratuites pour certains clients. Cependant, en juillet 2018, ces réparations ont cessé brusquement et Apple a éliminé toute trace de ce document.

À l’heure actuelle, tous les iPhone‌ 7 et iPhone‌ 7 Plus encore couverts par la période de garantie d’un an d’Apple ou couverts par l’assurance AppleCare+ restent éligibles pour une réparation gratuite, mais généralement ces problèmes de puce audio prennent du temps à se manifester et ils sont rarement réparés pendant la période de garantie.

Présenté en mai 2019, le recours collectif a affirmé que « les matériaux utilisés dans le boîtier externe de l’iPhone sont insuffisants et inadéquats pour protéger les composants internes », provoquant la perte de contact électrique de la puce audio avec la carte mère en raison de la “flexion” pendant une utilisation normale. Le défaut en question implique plusieurs problèmes, tous concernant l’audio pendant l’appel ou lors d’un chat vidéo FaceTime.

La plainte initiale demandait à Apple de réparer, rappeler et/ou remplacer les iPhone concernés et d’étendre la garantie sur les appareils pour une période de temps raisonnable. En outre, une indemnité de plusieurs millions de dollars a été réclamée, qui serait partagée entre les clients concernés.

3 Commentaires

    • Bonjour, non je ne pense pas. Toutefois, vous pouvez toujours contacter le SAV d’Apple et essayer de négocier quelque chose. J’ai déjà eu un problème hors garantie qui ne m’a rien coûté en passant par le SAV. Il suffit de tomber sur la bonne personne qui saura être compréhensive. Faut tenter sa chance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom