Apple a lancé une enquête sur une fraude majeure impliquant des dirigeants de Foxconn, qui aurait vendu des iPhone avec des pièces rejetées par la société pour leur faible qualité de production.

Foxconn arnaque aux composants iPhone

Selon Taiwan News, grâce à cette arnaque, les personnes impliquées auraient collecté près de 43 millions de dollars en trois ans. Foxconn a déclaré qu’une enquête interne avait été ouverte pour trouver les auteurs de cette fraude. L’assembleur cherche à déterminer qui avait vendu des iPhone avec des composants défectueux.

Apparemment, un entrepreneur taïwanais aurait travaillé avec un groupe de cadres de l’usine Zhengzho de Foxconn pour obtenir et assembler les pièces défectueuses de l’iPhone. Ces appareils ont ensuite été vendus sur le marché noir.

Par contrat, Apple oblige Foxconn à détruire les composants défectueux. Seulement, ces dirigeants auraient réussi à les conserver et à les livrer à leur complice qui, apparemment, est très proche du crime organisé local. Tous les iPhone assemblés avec ces pièces défectueuses ont été vendus comme “parfaits” à des utilisateurs sans méfiance.

La fraude a été signalée à Apple par un informateur qui aurait envoyé un e-mail directement à Tim Cook. Foxconn n’a pas encore fait de déclarations, mais il semble que l’ancien président Terry Guo aurait dit que dans une entreprise de plus d’un million d’employés « il n’est pas surprenant qu’un petit nombre de personnes puisse commettre des actes criminels ».

Pour finir, il semblerait que tous les iPhone concernés auraient été vendus en Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom