Si Apple fondait son activité uniquement sur les AirPods, elle pourrait atteindre 175 milliards de dollars d’ici 2020. C’est ce qui ressort des données rassemblées par Midas Kwant.

AirPods Pro

Pour obtenir ce chiffre, Kwant s’attend à ce qu’Apple vende 100 millions d’AirPods l’année prochaine à un prix de vente moyen de 200 dollars. Ce chiffre provient des ventes d’AirPods, qui avaient commencé avec 16 millions au moment de la présentation officielle, pour atteindre 35 millions l’année suivante. En extrapolant ces chiffres, Kwant pense qu’Apple vendra jusqu’à 60 millions d’unités cette année.

Sur la base d’un bénéfice net de 35%, une entreprise ne vendant que ces écouteurs sans fil aurait réalisé des bénéfices de 7 milliards de dollars par an. D’où l’estimation de 175 milliards de dollars basée sur les calculs de Kwant.

Bien sûr, ces données ne peuvent pas être considérées comme vraies à 100%, car il y a beaucoup de conjectures, mais même en tenant compte des erreurs, le point est le même : Apple a un véritable trésor entre ses mains et les nouveaux AirPods Pro (notre revue ici), ils contribueront à augmenter encore les ventes. Jusqu’à présent, aucune entreprise n’a été en mesure de concurrencer les AirPods en termes d’expérience utilisateur et de commodité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom