Le réalisateur de “See” Francis Lawrence a donné une interview à Business Insider dans laquelle il a partagé des détails sur le tournage de la série.

See

Lawrence a précisé que la série avait coûté moins que les 240 millions de dollars annoncés ces dernières semaines : « See est une émission chère, mais ces annnonces sont disproportionnées. Le budget n’est pas aussi proche des autres grandes productions comme Game Of Thrones. »

Lors du tournage de “See”, Lawrence avait un “groupe de réflexion” composé de consultants aveugles, d’un biologiste de l’évolution et d’un survivant. Avec eux, le réalisateur a réfléchi à la meilleure façon de gérer chaque scène.

Rappelons-nous que dans cette série, un virus mondial a provoqué un massacre en décimant la population partout dans le monde et en laissant les autres membres de l’humanité aveugles. La série se concentre donc sur la vie des personnes non voyantes jusqu’à ce que, par miracle, naissent deux jumeaux capables de voir. Une guerre pleine de subterfuges et de violence va donc commencer.

« Nous avons créé avec nos consultants un bootcamp dédié à la cécité et nous comprenons comment cela pourrait être croisé avec notre travail et nos accessoires. A quoi ressemblent les cabanes du village? Comment les gens naviguent-ils ? »

Les yeux aveugles des acteurs ont été créés en infographie et aucune lentille n’a été utilisée, car Lawrence estimait qu’il n’était pas pratique d’utiliser des lentilles cornéennes pour un si grand nombre de personnes en raison du risque de problèmes cornéens et du coût de l’embauche d’optométristes. De plus, certains acteurs sont vraiment malvoyants ou aveugles :

« Certaines de nos principales tribus ont différents acteurs aveugles ou malvoyants. Certains acteurs de la cour de la reine sont aveugles. Nous avons essayé de trouver autant d’acteurs aveugles et malvoyants que possible. L’objectif serait d’en avoir plus lors de la prochaine saison.

Une grande partie de la série a été tournée dans le désert et assez loin de n’importe quelle ville, ce qui a rendu certaines prises de vue très difficiles. La bataille de l’épisode 1, par exemple, a duré quatre jours, car elle impliquait de nombreuses personnes.

L’idée de la cécité a alimenté tous les choix [créatifs] que nous avons faits. Relier ainsi la spiritualité aux sens, l’euphorie et le plaisir était vraiment intéressant. Une de mes scènes préférées du premier épisode est lorsque la reine commence une chanson de Lou Reed à partir de sa platine. Là le spectacle s’ouvre. »

Avez-vous vu See ? Qu’en pensez vous ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom