Pour la quatrième année consécutive, Apple a mis à jour ses pages officielles consacrées à la confidentialité et à la protection des données des utilisateurs.

Chaque année, Apple met à jour la section de confidentialité de son site Web, généralement un mois après le lancement du nouvel iPhone, afin de tenir ses clients informés des dernières fonctionnalités et technologies dédiées à la protection des données. Depuis la bataille juridique contre le FBI, au cours de laquelle des agents fédéraux ont tenté de forcer Apple à créer une porte dérobée pour iPhone et à récupérer le contenu d’un iPhone d’un terroriste, Apple a abandonné son secret habituel et a décidé de partager toutes ses pratiques de sécurité et de confidentialité.

Les pages sur la confidentialité ont été enrichies de tous les engagements technologiques pris par Apple pour tenter de protéger les données des utilisateurs, mais également de suggestions aux utilisateurs et de rapports semestriels répertoriant en détail le nombre de demandes gouvernementales reçues par Apple.

Cette année, Apple a publié plusieurs livres blancs techniques détaillant le fonctionnement de certaines de ses technologies les plus populaires pour la protection de nos données. Jusqu’à présent, la société a publié des livres blancs sur Safari, Photos, Services de localisation et Sign In with Apple, qui contiennent des informations importantes et des améliorations en matière de protection de la vie privée.

Les pages de confidentialité mises à jour incluent toutes les nouvelles fonctionnalités de confidentialité et de sécurité d’iOS 13 et de macOS Catalina, qu’Apple a publiées plus tôt cette année.

En voici quelques unes :

  • Safari empêche les annonceurs de vous suivre sur le Web.
  • Les données cartographiques ne sont pas associées à votre identifiant Apple pour identifier les itinéraires de voyage.
  • Les photos sont basées sur la puissance de traitement du périphérique local pour reconnaître les visages et les lieux.
  • La messagerie utilise des astuces intelligentes traitées sur le périphérique.
  • Le contenu Apple News lu est associé à un identifiant aléatoire, pas à votre identifiant Apple.
  • Les données de santé sont cryptées derrière un code d’accès, Face ID ou Touch ID.

Ce ne sont que quelques-unes des améliorations apportées par Apple avec les nouvelles mises à jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom