Apple a officiellement demandé à l’administration Trump de bénéficier de plus d’exonérations sur les droits de douane entrés en vigueur en septembre dans le cadre de la guerre commerciale américano-chinoise.

Apple - Cook & Trump

Les nouvelles demandes visent à obtenir des exonérations de taxes sur les composants de l’iPhone, des AirPods et de l’Apple Watch. Depuis le mois de septembre, les droits de douane s’élèvent en effet à 15% sur différents composants importés de Chine. Cela concerne principalement ceux utilisés sur les iPhone, AirPods et Apple Watch, mais également sur les iMac, les casques Beats et les HomePod.

Dans le document envoyé à la Maison Blanche, Apple explique qu’elle n’avait pas trouvé d’autres sources pour la production de ces composants indispensables à ses produits, du moins pour l’année prochaine.

Il appartient maintenant au président Trump d’accepter ou non cette demande. Rappelons qu’il avait déjà rejeté une demande similaire concernant les composants du Mac Pro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom