Le lancement des nouveaux iPhone 11 a permis à iOS de gagner des parts de marché en Europe, en Australie et au Japon. En revanche, ce n’est pas le cas aux États-Unis, où Android a connu une croissance significative.

iPhone 11 Pro

Les données de Kantar pour le troisième trimestre de 2019 n’incluent que la première semaine de vente des nouveaux iPhone, mais cela a été suffisant pour inverser la tendance sur différents marchés.

La part de marché d’iOS a augmenté presque partout, notamment en Europe, en Australie et au Japon. En France, la part de marché est de +2,9% par rapport à la même période l’an dernier, avec une part de 18%. Android perd -2,2% et sa part s’élève à 82%.

La plus forte croissance  a été enregistrée en Australie (+ 4,1%) et au Japon (+ 10,3%). La situation est différente pour les États-Unis, où iOS perd étonnamment 2% et tombe à 36,1%, contre 63,6% pour Android. La Chine devient un marché de plus en plus complexe pour Apple notamment suite à la guerre commerciale contre les USA.

Dominic Sunnebo, directeur mondial de Kantar, a déclaré : « Le troisième trimestre de 2019 a vu Apple lancer sa nouvelle famille d’iPhone 11 et, avec à peine plus d’une semaine de ventes disponibles, les nouveaux modèles ont contribué à 7,4% des ventes totales de smartphones Apple au troisième trimestre de 2019, contre 6,6% depuis le lancement de la famille iPhone XS au troisième trimestre de 2018 ».

Les données de Kantar confirment que les nouveaux smartphones Apple se portent mieux que prévu. C’est notamment grâce à l’iPhone 11 qui, avec son prix compétitif, est préféré à de nombreux terminaux Android et à la version Pro.

Kantar confirme que, parmi les fabricants Android, Samsung se débrouille très bien, avec ses téléphones de gamme moyenne à basse gamme tels que la série A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom