Le président Trump a publié vendredi après-midi une série de tweets sur les relations difficiles entre les États-Unis et la Chine. Il a demandé aux entreprises américaines « de commencer immédiatement à chercher une alternative à la Chine ».

Cette déclaration a eu un impact négatif sur les marchés, à tel point que les actions d’Apple ont chuté de plus de 4%. Les commentaires de Trump sont arrivés vendredi, après que la Chine ait déclaré qu’elle imposerait des droits de douane sur une valeur supplémentaire de 75 milliards de dollars de marchandises importées des États-Unis. Immédiatement après que Trump ait envoyé ses tweets, les actions d’Apple, Qualcomm et Nvidia ont commencé à chuter.

Trump a accusé la Chine de voler de la propriété intellectuelle aux États-Unis « à un rythme de centaines de milliards de dollars par an ».

L’administration Trump avait prévu d’introduire des taxes de 10% sur un autre groupe de produits, y compris les appareils Apple, à compter du 1er septembre prochain. La Maison Blanche a toutefois annoncé son intention de reporter l’application de ces taxes sur certaines catégories, notamment les smartphones et les ordinateurs portables, au mois de décembre.

Tim Cook aurait expliqué la situation d’Apple à Trump lors d’une réunion la semaine dernière, affirmant que les droits de douane nuiraient à la capacité d’Apple de faire face à la concurrence de Samsung, qui est en mesure d’éviter les taxes car elle est basée en Corée du Sud, contrairement à Apple, qui est basée aux États-Unis.

Trump a déclaré avoir trouvé l’argument de Tim Cook “convaincant”, mais on ne sait pas encore ce qu’il décidera de faire à l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom