Le président américain Donald Trump et le directeur général d’Apple, Tim Cook, se sont rencontrés lors d’un dîner vendredi soir. La discussion est axée sur l’impact des droits imposés contre la Chine sur les activités d’Apple.

Tim Cook & Donald Trump

Selon diverses sources, Cook a déclaré au président Trump qu’il serait difficile pour Apple de payer les taxes de ses produits assemblés en Chine. En effet, bon nombre de ses concurrents ne sont pas obligés de payer les mêmes droits. Il s’agit avant tout de Samsung, dont la production est principalement située en Corée du Sud.

L’administration Trump avait initialement prévu d’introduire des droits de douane de 10% sur divers biens de consommation, y compris les iPhone, à compter du 1er septembre. Cependant, la semaine dernière, le gouvernement a décidé d’exempter certaines catégories de produits, tels que les smartphones, de ces tarifs initiaux, au moins jusqu’au 15 décembre.

Cela signifie que l’iPhone 11, du moins lors du lancement prévu en septembre, restera exempté de ces taxes. Toutefois, les tarifs qui débuteront en septembre toucheront de nombreux produits Apple tels que les AirPods, le HomePod et certains Mac.

Lors de la réunion avec Tim Cook, le président Trump a écouté attentivement les propos du directeur général : « La discussion avec Tim Cook a été très convaincante ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom