Les trois nouveaux iPhone 11 attendus cette année seront présentés et commercialisés en même temps, comme le confirme Daniel Ives, analyste chez Wedbush, dans une note aux investisseurs.

iPhone 11

L’année dernière, Apple avait présenté les iPhone XS, XS Max et iPhone XR durant sa conférence, mais seules les deux modèles OLED étaient disponibles dans le commerce en septembre. Pour l’iPhone XR, les clients ont dû patienter jusqu’en octobre.

Si l’on en croit les propos de Daniel, les trois modèles d’iPhone 11 seront commercialisés dans la deuxième semaine de septembre. Cela rejoint les dires du président de SoftBank, Ken Miyauchi, qui a récemment suggéré un lancement le 20 septembre.

Par ailleurs, Ives est en accord avec l’analyste Ming-Chi Kuo qui a affirmé ne pas croire à une répercussion de la taxe Trump sur les consommateurs. Rappelons que Donald Trump a mis en place une taxe de 10% (effective au 1er septembre) sur les imports chinois à partir de 300 milliards de dollars.

« Avec environ 40% des iPhone vendus dans le monde qui sortent des États-Unis et qui entament un important lancement du smartphone trifecta, nous ne pensons pas pour l’instant qu’Apple transmettra ces coûts aux consommateurs américains sur les nouveaux smartphones arrivant sur le marché en septembre… Si les tarifs sont adoptés comme prévu, le BPA de l’exercice financier 2014 sera réduit d’environ 0,50 USD à 0,55 USD sur la base de notre estimation de 12,80 USD pour l’année, Apple souhaitant (à ce stade) absorber cette première série de tarifs. »

En revanche, Apple pourrait augmenter ses tarifs si aucun accord n’est trouvé entre les États-Unis et la Chine, veut croire Ives. L’augmentation pourrait se situer entre 75 et 100 $ par iPhone. « Si Apple répercutait ces coûts sur les consommateurs, Ives pense que cela coûterait à Apple entre 6 et 8 millions d’iPhone aux États-Unis. Selon les prévisions de 185 millions d’iPhone pour l’exercice 2020.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom