Après les nombreuses critiques soulevées par l’article publié par The Guardian, selon lesquelles certains enregistrements de nos commandes Siri ont été entendus par des contractuels, Apple a décidé de suspendre le programme de contrôle de la qualité dans le monde entier.

Apple, enregistrements Siri

Apple informe qu’elle a suspendu le programme d’écoute des enregistrements de Siri en attendant que l’ensemble du processus soit examiné et éventuellement modifié afin de mieux protéger la sécurité et la confidentialité des utilisateurs. La société a déclaré que, pendant cette période de suspension, elle réexaminerait le processus utilisé à ce jour pour déterminer si Siri écoute correctement les requêtes ou si elle est invoquée par erreur.

En outre, Apple publiera à l’avenir une mise à jour logicielle qui permettra aux utilisateurs de Siri de choisir de participer ou non au processus de test de l’assistant virtuel.

L’article du Guardian indiquait que les employés sous contrat d’Apple qui contrôlent la qualité de Siri écoutent les conversations quotidiennes lancées via “Hey Siri” et que certaines des séquences contiennent des informations très personnelles. Dans une réponse officielle, Apple a toutefois expliqué que la protection de la vie privée n’était pas menacée. Les enregistrements ne sont pas liés aux identifiants Apple et sont contrôlés dans des installations sécurisées par des personnes qui doivent se conformer à des exigences de sécurité très strictes. Personne ne peut savoir à partir du quel appareil une requête a été faite. Et il est impossible de lier les différents enregistrements à une identité spécifique. De plus, tout est spécifié dans la politique de confidentialité de Siri :

« Une petite partie des demandes de Siri est analysée pour améliorer Siri et la dictée. Les demandes des utilisateurs ne sont pas associées à votre identifiant Apple. Les réponses de Siri sont analysées dans des installations sécurisées et tous les examinateurs sont tenus de respecter les strictes exigences de confidentialité imposées par Apple. Moins de 1% des activations quotidiennes de Siri sont analysées et seulement quelques secondes par enregistrement. »

Malgré ces assurances, Apple ne veut pas perdre la confiance des utilisateurs. C’est pourquoi elle a décidé de suspendre temporairement le programme de contrôle de qualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom