Apple a publié la liste des logiciels tiers utilisés pour créer et gérer le service iCloud. Cette liste se compose de 116 contributeurs. C’est tout autant d’entreprises dont le logiciel a été utilisé pour exécuter iCloud, et qui sont reconnus par Apple dans un nouveau document. Ces entreprises sont parvenus à obtenir des contrats de licence leur permettant d’utiliser des logiciels tiers sur iCloud.

iCloud

Elles vont des licences pour l’utilisation de polices particulières à celles des bibliothèques Javascript, en passant par la bibliothèque Google Closure et la jQuery Foundation distincte. Apple ne révèle pas les éléments utilisés dans ces bibliothèques, mais ceux de Google sont destinés à des fonctions allant des animations aux contrôleurs d’interface, en passant par la communication avec les serveurs et l’édition de texte.

D’autres sociétés telles que Adobe, Electronic Arts, Facebook et même le Financial Times sont également citées. Les éléments extraits de Facebook n’ont rien à voir avec les services du réseau social, car pour iCloud, Apple utilise une collection de fonctions Javascript.

La décision de publier ce document est due à la récente adhésion d’Apple à la Cloud Native Computing Foundation. Cloud Native Computing Foundation est un groupe de sociétés qui vise à améliorer les services et les normes de cloud computing dans tout le secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom