Google abandonne officiellement ses efforts sur tablette, y compris deux appareils non annoncés, a révélé un porte-parole hier.

iPad vs Google Slate

« Pour les efforts de Google en matière de matériel de premier plan, nous allons nous concentrer sur les ordinateurs portables Chrome OS et continuerons à prendre en charge Pixel Slate », a déclaré la personne à Business Insider. Aucun précision quant aux appareils appareils annulés, mais la société confirme qu’elle ne compte pas produire la prochaine Slate.

Initialement prévus dans le commerce pour après 2019, les deux tablettes devaient avoir un gabarit plus de 12,3 pouces. Google a expliqué d’abandonner ces deux produits à la suite de ” problèmes d’assurance qualité “.

Les personnes affectées au matériel obsolète (environ 20 personnes) auraient été informées mercredi. La plupart sont supposés passer à l’équipe du Pixelbook pour ordinateurs portables.

Google aurait surtout fait ce choix purement et simplement à cause du succès indétrônable de l’iPad, mais aussi à la gamme Microsoft Surface. Déjà en 2012, la Nexus 7 s’est fait coiffée au poteau par l’iPad mini. La raison est liée au fait que la petite tablette de Google  ne disposait pas d’applications Android et Chrome OS orientées tablettes.

Aujourd’hui, Apple connait un réel succès avec sa gamme iPad, et la concurrence a bien du mal à faire aussi bien. Que ce soit en termes de performances ou de design, la tablette pommée est ce qu’il se fait de mieux. Bien sûr, des améliorations sont toujours possibles. On imagine un jour avoir droit à la possibilité d’installer des applications Mac sur l’iPad, même si Apple se veut contre cette idée. Déjà à l’époque, Steve Jobs avait laissé entendre que cela n’arriverait jamais.

Attendons de voir, tout vient à point à qui sait attendre, comme le dit si bien le dicton.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom