Apple est susceptible de faire face à une nouvelle action en justice pour pratiques anticoncurrentielles sur l’App Store. Cette fois, la plainte a été déposée par plusieurs développeurs iOS aux États-Unis.

App Store

Le recours collectif a été déposé devant le tribunal de district américain en Californie. Il concerne les prétendues pratiques anticoncurrentielles adoptées par Apple sur l’App Store. En pratique, les développeurs pensent qu’avoir un seul magasin d’applications pour appareils iOS ressemble à un comportement monopolistique. Apple ne propose aucune alternative aux utilisateurs. La plainte est donc très similaire à celle présentée par les utilisateurs iOS il y a quelques mois, dont le processus est prévu pour bientôt.

Les plaignants se rejoignent sur le fait qu’Apple applique depuis 11 ans un taux de commission de 30% sur toutes les ventes d’applications et les achats intégrés sur les appareils iOS. En outre, les développeurs soulignent qu’Apple les oblige à payer un abonnement annuel de 99 $ pour publier des applications sur l’App Store :

« Non seulement Apple demande aux développeurs de vendre leurs produits uniquement via l’App Store, mais elle facture également des frais annuels de 99 $. Ceci est particulièrement dommageable, en particulier pour les plus petits développeurs ou pour ceux qui apparaissent pour la première fois sur ce marché. En regroupant toutes les applications iOS dans un magasin, les consommateurs ne seront jamais en mesure de découvrir la plupart des applications, étouffées par la concurrence. Selon Apple, plus de 2 milliards d’applications étaient sur l’App Store en 2018. »

Dans la plainte, Apple est invitée à mettre fin à son monopole “abusif” et à autoriser l’ouverture de magasins alternatifs pour la distribution d’applications iOS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom