Google a enfin activé la possibilité de voir les limitations de vitesse et les radars fixes sur Google Maps mais pas en France.

Google Maps

Désormais, le service Maps permet aux utilisateurs de visualiser les limitations de vitesse, les radars fixes et les radars mobiles dans plus de 40 pays à travers le monde, en utilisant les informations incluses dans Waze.

Comme indiqué par TechCrunch, voici la liste des pays pris en charge : l’Australie, les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Inde, le Mexique, la Russie, le Japon, Andorre, la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie et la République tchèque, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Islande, Israël, Jordanie, Koweït, Lettonie, Lituanie, Malte, Maroc, Namibie, Pays-Bas, Norvège, Oman, Pologne, Portugal, Qatar, Roumanie, Arabie Saoudite, Serbie, Slovaquie, Sud Afrique, Espagne, Suède, Tunisie et le Zimbabwe.

Google Maps

Google n’a pas vraiment intégré rapidement les meilleures fonctionnalités de Waze dans Maps, depuis son acquisition en 2013. La société a toujours privilégié la gestion de Maps en tant que plate-forme permettant aux internautes de trouver principalement des entreprises et des annonceurs à proximité.

Cependant, les choses changent lentement et il est maintenant possible d’obtenir des informations sur les limitations de vitesse et les radars sur Google Maps. En 2018, les rapports d’accidents et autres obstacles étaient déjà arrivés, bien que cette fonction ne soit pas encore disponible pour tous les utilisateurs.

La limite de vitesse est affichée dans le coin inférieur de l’application, tandis que les radars sont affichés sous forme d’icônes sur les routes. Entre autres choses, les utilisateurs de Google Maps pour Android peuvent également signaler la présence de radars fixes et mobiles, alors qu’ils ne sont actuellement disponibles que sur iOS. Les données seront disponibles pour tous dans les prochains jours.

Google Maps est disponible gratuitement sur l’App Store.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom