Finalement, Intel a décidé de quitter le marché des modems 5G, mais continuer d’investir dans l’infrastructure de réseau 5G.

Dans un communiqué, Intel explique que « La société continuera de respecter les engagements actuels de ses clients pour sa gamme de produits de modem pour smartphone 4G existante, mais ne prévoit pas de lancer des produits de modem 5G pour smartphones, y compris ceux initialement prévus pour 2020. »

Intel précise être très enthousiastes au sujet de la 5G, mais « il n’y a pas de chemin clair vers la rentabilité et les retours positifs », a déclaré Bob Swan, PDG d’Intel. « La 5G reste une priorité stratégique pour Intel et notre équipe a développé un portefeuille précieux de produits sans fil et de propriété intellectuelle. Nous évaluons nos options pour réaliser la valeur que nous avons créée, y compris les opportunités offertes par une grande variété de plates-formes et de périphériques centrés sur les données dans un monde 5G. »

Intel prévoit de fournir des détails supplémentaires lors de sa prochaine téléconférence sur les résultats du premier trimestre 2019, prévue pour le 25 avril.

Étrangement, cette décision arrive peu après l’accord trouvé entre Apple et Qualcomm. D’ailleurs, les deux sociétés auraient déjà commencé les premiers tests d’iPhone 5G dotés d’un modem Qualcomm.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom