Au moment où commençait ce qui avait déjà été appelé la plus importante bataille juridique de brevets de l’histoire, Apple et Qualcomm ont trouvé un accord inattendu non seulement pour mettre fin à tous les litiges juridiques, mais également pour fournir les puces de mode sur les futurs iPhone et iPad !

Apple et Qualcomm ont publié un communiqué de presse conjoint pour formaliser l’accord historique conclu il y a quelques heures.

Avec cet accord, les deux sociétés mettent fin à tous les litiges en cours, y compris les actions en justice de Qualcomm contre les fournisseurs Apple. En outre, les nouveaux contrats de licence pour la fourniture de puces de modem au cours des 6 prochaines années, avec une option d’extension pour 24 mois supplémentaires, sont également inclus. Le communiqué explique qu’Apple effectuera un paiement à Qualcomm pour un montant non précisé.

Les termes spécifiques de l’accord n’ont pas été rendus publics, à part le paiement par Apple et un contrat de licence pour six ou huit ans. Ni Apple ni Qualcomm n’ont fait de déclarations à ce sujet, hormis le communiqué de presse, qui avait profité aux actions de Qualcomm.

À partir d’aujourd’hui, une nouvelle ère s’ouvre : Apple et Qualcomm sont de nouveau « amis » et collaboreront pendant au moins six ans. Cela résout également le problème d’approvisionnement en puces 5G, car Apple n’avait pas encore réussi à trouver le bon partenaire pour la production de ce composant à utiliser sur les iPhone de 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom