Pour la première fois de son histoire, Apple compte plus de fournisseurs en Chine et à Hong Kong qu’aux États-Unis et au Japon. Nikkei Asian Review a publié une liste des 200 principaux fournisseurs d’Apple.

Sur ces 200 fournisseurs Apple, 46 sont basés à Taïwan, tandis que 41 sont basés en Chine continentale et à Hong Kong. Le nombre d’entreprises américaines fournissant des composants à Apple est tombé à 37, soit une baisse de 32% depuis 2012. Parallèlement, le nombre de fournisseurs chinois a triplé. Enfin, le Japon compte 38 fournisseurs.

Le rapport cite Luxshare Precision Industry en tant que fournisseur basé en Chine qui a bénéficié de son appartenance à la chaîne de distribution d’Apple. En 2012, la société a commencé à fournir des connecteurs à Apple et, cinq ans plus tard, elle assemblait les AirPods. Cela a fait de la société la première en dehors de Taiwan à assembler un produit Apple.

Apple envisage également d’étendre sa chaîne de distribution dans d’autres pays. En Inde, la société compte déjà trois sociétés qui assemblent des unités iPhone et cinq qui fournissent des composants. En outre, certains fournisseurs d’Apple ont également des bureaux au Vietnam, un facteur qui pourrait s’avérer utile si la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis devenait un obstacle pour Apple.

En effet, le président Donald Trump souhaiterait qu’Apple transfère une grande partie de sa production aux États-Unis afin de créer davantage d’emplois. Dans cette direction, plusieurs fournisseurs de la société ont augmenté leurs installations de production l’année dernière. Malgré la hausse de 65 structures par rapport à 2017, elles sont toujours en baisse de 21% par rapport à 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom