Selon diverses sources, Apple ne paierait pas les artistes partageant leurs talents lors des sessions en magasin « Today at Apple ». Plutôt que de l’argent, les artistes pourraient choisir entre trois des produits Apple les moins chers.

KQED, une station de radio publique de San Francisco, a interviewé 11 artistes qui n’avaient reçu aucun paiement pour avoir organisé les ateliers à l’Union Store Apple Store. La “compensation” se présentait sous la forme d’AirPods, Apple TV ou Apple Watch Series 3.

Ce n’est pas la première erreur de ce genre commise par Apple, qui est maintenant de notoriété publique. En fait, déjà au début de cette année, Apple a invité les utilisateurs à participer à un concours photos prises via leur iPhone. Les images gagnantes seraient utilisées pour promouvoir les fonctionnalités de l’appareil photo de l’iPhone.

Apple n’avait pas l’intention de payer les gagnants du concours pour utiliser leurs clichés, mais après le contrecoup des médias sociaux, Apple a annoncé publiquement qu’elle les récompenserait.

Le rapport de KQED indique que les artistes ne sont pas en mesure de négocier un salaire équitable avec Apple, ce qui les met sous pression avec des promesses d’approvisionnement en produits et de visibilité dans les médias. C’est pourquoi certains artistes en profitent pour espérer une future collaboration avec une grande marque comme Apple.

Les sessions « Today at Apple », organisées dans le monde entier, peuvent aller de la photographie sur iPhone à la création de dessins sur iPad, en passant par la production musicale avec GarageBand. Il n’est pas clair si les artistes qui dirigent les sessions dans d’autres parties du monde sont rémunérés de la même manière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom