Votre plus grande préoccupation est que quelqu’un vole votre iPhone ? Les données publiées par Prey, une société spécialisée dans la protection des appareils, montrent qu’il est beaucoup plus probable qu’un smartphone soit perdu que volé.

Les données publiées par Prey concernent les principales raisons qui poussent les utilisateurs à utiliser l’application homonyme qui permet de retrouver les smartphones perdus, un peu comme Find my iPhone mais avec des fonctionnalités plus avancées.

Le rapport montre que dans 69,12% des cas, les smartphones avaient simplement été perdus par l’utilisateur. Par exemple, beaucoup oublient qu’ils ont laissé leur appareil à la maison. En deuxième place, avec 10,98%, on trouve les voleurs à la tire, suivis du vol à domicile, du vol en voiture et du vol au travail.

En pratique, 70% des cas ne concernent pas le vol mais le simple oubli de l’utilisateur à domicile, mais également au bureau ou dans les transports en commun.

Prey a également partagé les cas les plus curieux. Par exemple, un homme ivre a laissé son smartphone dans le réfrigérateur après son retour à la maison; un ancien employé a simulé sa propre mort et a volé son ordinateur portable; un professeur de collège a volé le smartphone de l’un de ses élèves; un autre téléphone s’est perdu lorsqu’un homme l’a jeté par-dessus la clôture parce qu’il était en colère contre le propriétaire de l’appareil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom