Warren Buffett, l’un des investisseurs les plus célèbres et les plus appréciés des États-Unis, a réduit sa participation dans Apple à 249,6 millions d’actions. La vente a eu lieu le 31 décembre, quelques jours avant l’annonce par Apple de prévisions déficitaires pour le premier trimestre de 2019.

Le 31 décembre, Berkshire Hathaway de Warren Buffett a vendu environ 3 millions d’actions AAPL, quelques mois avant qu’il ne devienne le deuxième actionnaire d’Apple, avec l’achat de millions d’actions en 2018.

L’année dernière, Buffett a affirmé qu’Apple constituait toujours un bon investissement, malgré la baisse de la demande pour l’iPhone : « Je ne me concentre pas sur les ventes d’iPhone, mais sur les centaines de millions de personnes qui utilisent les produits Apple. Une fois que vous utilisez l’écosystème Apple, vous êtes très, très, très bloqué, au moins psychologiquement et mentalement, au produit que vous utilisez. L’iPhone est un produit très collant ! ».

Malgré son point de vue, le 31 décembre, Buffett s’est séparé d’une partie des actions d’Apple, bien que petite comparée à celles qu’il possédait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom