Les analystes de la Bank of America, Merrill Lynch, estiment qu’Apple est confrontée à un véritable « boycott informel » des consommateurs en Chine, en raison d’événements politiques récents impliquant également les États-Unis.

Selon Bloomberg, une enquête menée par l’équipe de recherche de la banque a confirmé que les utilisateurs en Chine s’intéressaient de moins en moins aux nouveaux iPhone, car ils achetaient principalement des appareils Samsung et Huawei. Une situation similaire se produit également en Inde.

Selon les analystes, parmi les raisons, il n’y aurait pas que les prix élevés ou les caractéristiques techniques des différents iPhone, mais aussi et surtout un véritable « boycott » par les utilisateurs chinois causé à la fois par la guerre commerciale déclenchée par les États-Unis contre la Chine, tous deux issus de la récente arrestation aux États-Unis d’un dirigeant important de Huawei.

En Chine, les médias locaux continuent de répéter que la guerre commerciale souhaitée par Trump affaiblit le yuan et l’économie chinoise, suffisamment pour amener de nombreuses personnes à boycotter des produits en provenance des États-Unis. Si ce boycott était confirmé, plutôt que les prix ou les caractéristiques d’un produit, Apple aurait bien de difficulté à persuader les utilisateurs chinois de changer d’avis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom