Apple a tenté de convaincre les opérateurs d’adopter une version standard d’iMessage

 

ADans un long article du Wall Street Journal critiquant le manque d’interopérabilité entre iMessage d’Apple et le SMS classique, l’ancien directeur d’iOS Scott Forstall a révélé que la société avait tenté dans le passé de convaincre les opérateurs téléphoniques à faire d’iMessage une version standard du SMS.

Avec iMessage, Apple a apporté plusieurs améliorations à la messagerie texte, telles que la possibilité de savoir si le destinataire a reçu un message, des indicateurs de frappe dynamique, la prise en charge des photos et des vidéos, les Animojis, un App Store spécifique et des paiements peer-to-peer via Apple Pay.

Le problème est que les principaux avantages d’iMessage sont incompatibles avec les technologies SMS et MMS traditionnelles utilisées sur Android et d’autres systèmes d’exploitation mobiles. L’absence d’interopérabilité entre iMessage et SMS peut également être constatée lorsque le destinataire ne se trouve pas sur un réseau Wi-Fi ou un réseau de données et qu’un message iMessage est ensuite envoyé sous la forme d’un simple message texte. Sans oublier que la plate-forme est limitée uniquement à l’écosystème Apple.

La journaliste du WSJ Joanna Stern admet qu’iMessage a toujours été considérée comme une valeur ajoutée conçue pour maintenir les utilisateurs dans les limites du jardin Apple, mais elle a tenté par le passé de pousser l’industrie des opérateurs mobiles vers une norme de messagerie texte très similaire à iMessage.

Scott Forstall, ancien dirigeant d’Apple pour iOS, a déclaré : « Nous nous sommes tournés vers les opérateurs pour essayer d’ajouter des fonctionnalités avancées aux systèmes SMS existants et de supprimer les coûts supplémentaires pour le client. Pour des raisons diverses, allant de la difficulté d’étendre ces normes aux défis d’interopérabilité entre les systèmes de messagerie texte et vectorielle, en passant par le désir des opérateurs de protéger un flux de revenus très important, cette idée n’a pas abouti ».

On ne sait pas exactement quand Apple a parlé de cette proposition aux opérateurs américains, mais il est probable que les pourparlers aient débuté après la présentation d’iMessage en 2011 avec la sortie d’iOS 5.

Les différents opérateurs utilisent et continuent d’utiliser les services SMS et MMS traditionnels depuis des années, même s’ils évaluent depuis un certain temps différentes hypothèses, telles que celle de Rich Communications Services. Les RCS sont des messages texte avancés qui intègrent des fonctionnalités multiplates-formes telles que la notification de réception et l’indicateur de frappe dynamique. Cependant, la technologie n’est pas cryptée et pour cette raison, il est peu probable qu’elle soit intégrée par Apple.

Entre autres choses, aujourd’hui, ces RCS seraient déjà obsolètes, car la plupart des utilisateurs utilisent des applications comme Telegram, WathsApp ou Facebook Messenger pour communiquer avec des messages avancés. En plus, bien sûr, d’iMessage. Apple pourrait créer une version Android d’iMessage, éventuellement avec une application spécifique comme par le passé avec Apple Music.

Ce serait un moyen d’accroître l’utilisation d’iMessages, désormais circonscrits et limités à iOS et macOS. Qu’en pensez vous ?

 
  • 21929 Posts
  • 8487 Comments
Fondateur & Rédacteur

Commentaire

    Fankani
    20 octobre 2018 - 21 09 03 100310

    J’utilise iMessage c’est trop intéressant et sécurisé si Apple arrive amener iMessage dans Android j’en suis sûre que les gens utiliseront iMessage que les autres réseaux sociaux
    Dans iMessage tu reçois les vrai images prise et les vocales sont bien enregistré
    J’adore iMessage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.