Qualcomm accuse Apple d’avoir volé son code source

 

La bataille entre Apple et Qualcomm semble s’intensifier si l’on en croit les derniers propos tenus par le fondeur accusant la firme californienne du vol de son code source.

Qualcomm va encore plus loin révélant une pratique douteuse de la part d’Apple qui se serait emparée d’autres secrets commerciaux avant de les partager avec Intel, le concurrent direct de Qualcomm.

« Qualcomm a dévoilé des accusations explosives contre Apple qui aurait volé de « vastes étendues » de ses informations confidentielles et secrets commerciaux dans le but d’améliorer les performances des puces Intel, selon un dossier déposé auprès de la Cour supérieure de Californie.

Les allégations sont contenues dans une plainte selon laquelle Qualcomm espère que le tribunal modifiera son action en justice contre Apple pour violation du contrat dit de logiciel maître signé par Apple lorsqu’il est devenu client de Qualcomm au début de cette décennie. » CNBC

Qualcomm suggère qu’Apple a agit de la sorte car elle ne pouvait passer des puces Qualcomm à Intel sans utiliser le code Qualcomm afin d’améliorer les performances des puces « de qualité inférieure » d’Intel.

« Bien que la découverte soit en cours, il est clair que le comportement d’Apple est allé bien au-delà de la simple violation du contrat initialement poursuivi. En effet, il est désormais évident qu’Apple s’est lancée dans une campagne de fausses promesses, de furtivité et de subterfuge qui a duré des années et qui vise à voler les informations confidentielles et les secrets commerciaux de Qualcomm dans le but d’améliorer les performances des chipsets modem de moindre qualité. »

Le fabricant de puces a déclaré qu’il donnait à Apple un accès à des informations confidentielles, à la stricte acceptation qu’il ne pouvait être utilisé que pour les puces Qualcomm.

Qualcomm considère cela comme une nouvelle et beaucoup plus grave réclamation contre Apple. L’avocat général de Qualcomm, Donald Rosenberg, a déclaré à la CNBC que cette affaire était indépendante et qu’elle aurait été déposée indépendamment du conflit en cours entre les deux sociétés.

« L’utilisation illégale des précieux secrets commerciaux de Qualcomm pour aider un concurrent à rattraper son retard nous nuit et ne doit pas être autorisée à continuer », a t-il déclaré.

Pour l’heure, Apple n’a pas encore communiqué sur cette nouvelle accusation, mais nous verrons prochainement comment elle compte se défendre…

 
  • 22145 Posts
  • 8511 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.