Avez-vous remarqué que le 17 juillet est la date par défaut de l’icône Calendrier sur les plates-formes Apple ? La raison est liée au fait que iCal est né il y a 17 ans.

iCal est né lors d’une présentation tenue par Apple au Macworld de New York, le 17 Juillet 2002. C’est d’ailleurs Steve Jobs qui a présenté cette application pour Mac : « iCal vous permet de voir tous les calendriers qui composent votre vie. Il fera partie intégrante de Mac OS X 10.2 Jaguar. Grâce au partage Internet intégré, iCal ouvre une nouvelle ère de partage de calendriers entre collègues, amis, famille et écoles ».

L’introduction d’iCal a précédé la sortie de l’iPhone de cinq ans et visait initialement les utilisateurs Mac et iPod. Et pour vous donner une idée de l’époque où a été introduite cette application, Apple a annoncé la possibilité de synchroniser les calendriers par « la nouvelle génération de téléphones mobiles compatibles Bluetooth, les appareils PalmOS et iPod. »

iCal a été l’un des rares produits logiciels non Apple a être développé à Cupertino, puisque l’application a été développée en France par une équipe dirigée par Jean-Marie Hullot, partenaire de longue date de Steve Jobs.

Pendant de nombreuses années, l’icône du bureau iCal a toujours affiché la date du « 17 juillet » et jusqu’à aujourd’hui elle a été l’icône par défaut pour le calendrier dans macOS.

De toute évidence, le 17 Juillet est une référence à la date à laquelle la fonctionnalité du Mac a été introduite. C’est à peu près la même tradition de l’horloge sur iPhone qui a toujours montrer 9h42 dans des publicités télévisées, l’heure du jour de l’annonce originale du premier iPhone en 2007

Au fil des ans, l’apparence et l’icône d’iCal ont changé, ainsi que son nom qui est devenu Calendrier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom