Le Car Connectivity Consortium dont fait partie Apple a annoncé une nouvelle norme pour la création d’une « clé numérique », qui permettra aux conducteurs d’exploiter les différents systèmes de véhicules tels que des serrures et moteur directement via les smartphones et le protocole NFC.

La nouvelle norme baptisée Digital Key Release 1.0 est technologie qui vise à fournir une norme unique pour tous les constructeurs automobiles et les appareils mobiles. Grâce à cette clé numérique, les utilisateurs peuvent verrouiller et déverrouiller la porte, démarrer le moteur et partager l’accès à leur voiture avec les autres. Contrairement à certaines solutions de contrôle à distance qui tirent parti des communications Wi-Fi ou Bluetooth, cette norme est liée à la technologie NFC à courte portée.

S’appuyant sur l’infrastructure Trusted Service Manager (TSM) existante, la Digital Key Release 1.0 permet aux constructeurs automobiles de transférer en toute sécurité des informations de clé numérique sur un appareil mobile. Cette solution est également parfaite pour ceux qui gèrent des flottes de voitures de location ou de covoiturage car il est possible d’autoriser certains smartphones pour une durée limitée. Le matériel spécialisé tel que les puces de communication à champ proche et les éléments de sécurité internes offrent un haut niveau de protection pour l’utilisateur.

Selon un livre blanc qui illustre l’architecture de la technologie, la version 1.0 cherche à créer des interfaces standardisées entre l’automobile, les smartphones NFC, la pile Bluetooth Low Energy, les éléments de sécurité, l’application propriétaire, TSM, le backend OEM et le fournisseur SE. Les équipementiers sont responsables des interfaces propriétaires entre leurs back-ends respectifs et la voiture.

Un certain nombre de constructeurs automobiles ont déjà des solutions qui offrent des clés numériques propriétaires, mais le marché est très fragmenté. Une norme unique améliorerait non seulement l’expérience client, mais permettrait également aux fabricants d’accéder aux derniers protocoles de sécurité et aux avancées technologiques apportées par des sociétés comme Apple.

Parmi les membres du CCC il existe déjà des entreprises telles que Audi, BMW, GM et Volkswagen, qui pourraient pousser d’autres constructeurs automobiles à faire de même. Parmi les entreprises technologiques, on retrouve entre autres Apple, LG, Panasonic, Qualcomm et Samsung.

Le CCC enfin que travaille déjà sur une version 2.0 de la clé numérique qui devrait être achevé au premier trimestre de 2019. La technologie de deuxième génération fournira un protocole d’authentification standard entre le véhicule et un dispositif intelligent couplé et sera entièrement interopérable entre les smartphones et les voitures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom