Apple a breveté un nouveau système qui pourrait être utilisé par les voitures autonomes pour comprendre exactement où son propriétaire souhaite aller.

Le brevet parle de « signaux d’intention » et fournit plusieurs mesures pour aider le système de conduite autonome à comprendre où le propriétaire veut réellement aller. Par exemple, Apple parle de l’utilisation possible d’un joystick non mécaniquement connecté à la voiture, mais guiderait l’électronique dans la bonne direction.

Par la suite, le brevet se concentre principalement sur les méthodes indirectes. Par exemple, si le propriétaire a demandé à la voiture d’aller dans un centre commercial, le système pourrait demander des détails supplémentaires une fois arrivé. À ce stade, l’utilisateur pourrait dire au système de conduite automatique qu’il veut « acheter des plantes pour le jardin », et à ce moment-là, la voiture se garerait à l’endroit le plus proche de l’atelier de ce centre commercial.

Une autre méthode implique l’utilisation de gestes. Le propriétaire pourrait dire à la voiture de « se garer là-bas » indiquant un point précis pendant qu’il a le téléphone dans sa main. Le système va ensuite utiliser l’accéléromètre du téléphone pour déterminer où pointe la main du propriétaire. En cas de besoin, la voiture peut exiger plus de détails.

Au fil du temps, le système apprend également les habitudes de l’utilisateur et peut par exemple arrêter la voiture au bar avant d’arriver au bureau, si le propriétaire prend habituellement un café avant de commencer le travail.

Le brevet confirme qu’Apple a l’intention de créer un système de conduite automatique très naturel, laissant tout de même à l’utilisateur la possibilité de le gérer avec des phrases et des gestes simples.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom