Craig Federighi explique l’avenir du portage des applications iOS sur Mac

 

Le directeur des logiciels d’Apple, Craig Federighi, a répondu par un énorme NON à la question de savoir si la société travaillait à la fusion d’iOS et de macOS. Cependant, il a expliqué dans une interview accordée à Wired qu’Apple est au milieu d’un projet pluriannuel visant à porter les apps iOS sur leur plate-forme de bureau.

Federighi a tenu à clarifier les choses, car il n’est pas question de créer un seul système d’exploitation unifié. Apple a ouvertement parlé d’une initiative qui pourrait arriver dans un an et qui est un signe clair sur la façon dont la société perçoit l’avenir des apps.

Jusqu’à présent, la version bêta de macOS Mojave a été publié avec quatre applications précédemment présentées uniquement sur iOS : Apple News, Bourse, Mémos vocales et Home. De plus, le nouveau Mac App Store a été repensé à la manière d’iOS.

En ce qui concerne ce à quoi les développeurs peuvent s’attendre, tout dépend quand sortira UIKit sur Mac pour pouvoir ensuite commencer à transférer des applications d’iOS vers macOS. Voici les propos de Federighi :

« Pour ceux qui créent des applications, certains aspects des applications de portage seront automatisés et d’autres nécessiteront un codage supplémentaire. En utilisant Xcode, un développeur pourra indiquer qu’il veut écrire une variante de son application iOS pour macOS. Les modifications apportées aux interfaces utilisateur d’interaction se produiront automatiquement, comme le fait d’apprendre à convertir une longue pression sur iOS en un clic avec deux doigts sur un Mac. Les développeurs peuvent avoir à écrire du code supplémentaire sur des choses comme des menus et des barres latérales dans l’application, comme la création d’une barre latérale de l’application Mac translucide ou la création de boutons de partage dans la barre d’outils. »

Federighi a souligné que, même avec ces changements, les Mac et les appareils iOS sont toujours uniques et distincts. À propos de ce type portage, le cadre d’Apple a cité Fortnite, comme un exemple d’un excellent travail.

Interrogé sur la façon dont les différentes architectures de processeurs pourraient affecter les applications iOS fonctionnant sur macOS, Federighi a déclaré que ce ne serait pas un gros problème : « À ce niveau, cela n’affectera pas beaucoup. Dans beaucoup de nos API de base, comme Metal, nous avons fait du bon travail au fil des ans pour que cela fonctionne bien sur Mac et iOS. »

Wired a également posé des questions sur la possibilité de voir des Mac avec un écran tactile à l’avenir, mais Federighi a réitéré la position d’Apple que ces écrans ne sont pas adaptés pour les ordinateurs portables et de bureau.

Il y a bien sûr beaucoup d’autres détails qu’Apple doit encore partager sur UIKit pour Mac, mais la route est maintenant ouverte.

 
  • 21928 Posts
  • 8486 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.