James Comey, l’ancien directeur du FBI, continue de critiquer Apple

 

Dans son nouveau livre « A Higher Loyalty: Truth, Lies and Leadership », l’ancien directeur du FBI, James Comey, est extrêmement critique à l’égard d’Apple et des autres entreprises technologiques concernant leurs politiques de cryptographie.

James Comey parle d’un large éventail de problèmes qu’il a rencontrés tout au long de sa carrière, y compris les quatre dernières années en tant que directeur du FBI. Parmi eux, il y a le problème de la cryptographie. Comey évoque également les différents désaccords que le FBI a eu avec Apple et d’autres entreprises de la Silicon Valley. En particulier, il est question du refus d’Apple de fournir une assistance dans le cas bien connu de San Bernardino en 2015.

Comey écrit que, quand il s’agit de terrorisme et d’autres crimes graves, « les dirigeants des entreprises technologiques ne voient pas toute l’obscurité que le FBI voit. Ils vivent là où il y a toujours le soleil et où ils sont tous riches et intelligents. »

Cependant, l’ancien directeur du FBI réalise qu’un équilibre doit être trouvé entre la vie privée et les besoins des forces de l’ordre, ajoutant qu’Apple « n’est certainement pas un démon ».

Comey a admis que le FBI avait payé 1,4 million de dollars pour débloquer l’iPhone 5c du tueur de San Bernardino, déclarant également qu’une solution législative pour réglementer le système devait bientôt être trouvée

 
  • 21961 Posts
  • 8492 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.