Malgré l’affaire Uber, Apple ne semble pas vouloir ralentir ses essais routiers pour la création d’un système de conduite autonome avancé.

Sur la base des données fournies par le Department of Motor Vehicles en Californie, Apple a maintenant la permission de tester un total de 45 véhicules autonomes sur les routes publiques. Il y a un an, le nombre de véhicules était de trois, alors qu’il y a seulement quelques mois les voitures pour les tests Apple étaient de 27.

Beaucoup de SUV Lexus blancs chargés d’équipements LIDAR ont été détectés dans les rues de San Francisco, tous appartenant à Apple. Les essais ne seront pas interrompus malgré l’accident avec la voiture autonome appartenant à Uber qui s’est terminé par le décès de la femme. À ce sujet, la police locale a expliqué que la faute venait de la victime, et qu’il était impossible d’éviter la collision même si l’agent d’Uber avait pleinement le contrôle du véhicule.

Apple n’a pas annoncé de plan spécifique associé à ces tests, sauf que la société est intéressée par le développement de systèmes de conduite autonomes pour un « grand projet futur ». Il n’est même pas clair si Apple va se limiter à un système qui peut être vendu aux constructeurs automobiles, ou si l’entreprise est vraiment intéressée à créer sa propre iCar !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom