L’éditeur de musique californien Wixen Music a intenté une action pour atteinte aux droits d’auteur contre le géant du streaming musical Spotify. L’affaire concerne plusieurs artistes populaires dont The Doors, Neil Young, et Steely Dan. Le procès allègue que Spotify a diffusé des chansons de son catalogue sans licence appropriée et sans fournir la compensation monétaire respective à l’éditeur.

Wixen Music Publishing détient la licence de diverses chansons de The Doors, Tom Petty, Zach De La Rocha et Tom Morello de Rage Against the Machine, Donald Fagen de Steely Dab, Neil Young, David Cassidy et Kim Gordon et Stevie Nicks de Sonic Youth, entre autres, et demande maintenant des dommages-intérêts de 1,6 milliard de dollars aux côtés d’une injonction, comme le rapporte Reuters.

Wixen allègue également dans le procès que la société de streaming de Stockholm a sous-traité son travail à une société tierce, qui était « mal équipée pour obtenir toutes les licences mécaniques nécessaires. »

L’année dernière, Spotify a été victime d’une poursuite en justice intentée par les auteurs-compositeurs David Lowery et Melissa Ferrick, suivie de deux poursuites en juillet, accusant la compagnie de diffuser de la musique sans licence appropriée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom