Phil Schiller parle de la semaine noire des bugs logiciels sur iOS et macOS

 

Les relations publiques d’Apple fonctionnent à un rythme rapide, comme jamais auparavant. Hier encore, après deux autres interviews publiées en début de mois (dédiées à l’iPhone X et à Face ID), le responsable marketing de la société Phil Schiller a également parlé à The Telegraph de la « semaine des bugs logiciels ».

Schiller commence à parler des nouveaux iPhone lancés par Apple en 2017, qui représente l’innovation en continue de l’entreprise : « L’objectif de l’iPhone 8 était de créer un téléphone de nouvelle génération, comme chaque année. Pour nous, il y a 12 mois de nouveautés, résultat de quelque chose que nous planifions depuis longtemps ».

Au sujet de l’iPhone X, Schiller dit que cet appareil représente la façon dont l’entreprise change son rythme dans la sortie des smartphones par rapport aux années précédentes, avec une approche plus agressive :

« De la même manière, nous voulions créer quelque chose de plus agressif et repousser les limites de l’iPhone. Et c’est l’iPhone X. C’est quelque chose que nous n’avons jamais proposé par le passé, mais ça fonctionne très bien ».

Pour ceux qui soulignent qu’Apple vend maintenant cinq lignes déclinaisons d’iPhone, ce qui semble presque une approche désordonnée, Schiller répond que les choses ne sont pas comme ça : « L’iPhone SE existe parce qu’il répond toujours aux besoins de certains consommateurs. Et je ne peux pas faire de déclarations sur la sortie possible d’un nouveau modèle. »

Quant au retard dans la sortie du HomePod, Schiller affirme que ce choix est une confirmation supplémentaire qu’Apple est différente de la concurrence : « De nombreuses entreprises sont disposées à sortir un produit uniquement pour respecter la date de sortie prévue, mais ce n’est pas la stratégie d’Apple, tout le monde dans notre industrie ne suit pas ce modèle, et dans cette maison, nous sommes au début du marché des enceintes intelligentes. Nous nous soucions de la qualité des choses et nous voulons offrir aux utilisateurs la meilleure expérience possible, même au prix d’un certain retard. »

La partie la plus intéressante de l’interview concerne les nombreux bugs logiciels rencontrés au cours des deux dernières semaines, sur iOS et MacOS, avec d’importantes failles de sécurité (le bug « root » sur macOS, le bug du clavier sur iOS, le bug sécurité sur HomePod, le bug du 2 décembre et pas seulement…) : « Nous avons eu une mauvaise semaine. Quelques erreurs sont survenues, c’est tout. L’équipe vérifiera tous les systèmes et observera encore mieux le processus de validation. Nous ferons également des audits internes pour comprendre où nous avons tort et pour empêcher que cela ne se reproduise. »

 
  • 21905 Posts
  • 8485 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.