Donald Trump avait dit pendant sa course à la Maison Blanche qu’il forcerait Apple à construire ses iPhone aux États-Unis. Depuis le président américain s’est entretenu à plusieurs reprises avec Tim Cook, le PDG d’Apple, et il semblerait qu’il soit parvenu à le convaincre.

Trump a expliqué au Wall Street Journal que la firme de Cupertino s’apprête à contraire trois grosses et belles usines au pays de l’Oncle Sam : « J’ai parlé à M. Cook, il m’a promis trois grosses usines – grosses, grosses grosses. J’ai dis vous savez Tim, à moins que vous ne commenciez à construire vos usines dans ce pays, je ne considérerais pas mon administration comme un succès économique. Il m’a appelé et il a dit qu’ils le faisaient. »

L’objectif est de créer de nouveaux emplois aux États-Unis, et obtenir un accord sur le rapatriement des milliards de dollars stockés en Irlande, accompagné d’un allègement fiscal. En revanche, Apple n’a encore rien confirmé sur le sujet, pas même s’il s’agit d’usines destinées à l’assemblage ou à la fabrication d’iPhone.

Et si cela se confirme, les usines Apple ne sortiront pas de terre avant un bon moment. Et probablement que le géant californien sera accompagné par un ou plusieurs partenaires dans ce projet, tel que Foxconn.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom