Près d’un an après le début du différend entre Apple et l’Union européenne, l’Irlande s’apprête à recevoir le paiement des 13 milliards d’euros, qui sont l’équivalent des arriérés d’impôts d’Apple. Le gouvernement irlandais gardera cette somme comme une garantie, jusqu’à la fin de l’affaire.

Si pour un gouvernement, le fait de recevoir 13 milliards d’euros peut être une bonne nouvelle, il faut savoir que ce n’est pas l’Irlande qui réclame cette somme. Le gouvernement irlandais avait en effet conclu un accord avec Apple qui comprenait des investissements importants dans le pays, en échange de quoi la firme américaine bénéficiait d’allégements fiscaux de 0,005% à 1 % sur son chiffre d’affaires.

Seulement, la Commission européenne n’est pas favorable à cet accord, et a décidé de condamner Apple à payer 13 milliards d’euros en arriérés d’impôts. Désormais, la firme de Cupertino et le gouvernement irlandais ont créé un fond avec ces milliards, en attendant que tous les jugements arrivent à terme. Apple et l’Irlande ont également fait appel de la première décision des juges. Le paiement des 13 milliards d’euros sera effectué dans les prochaines semaines. Tim Cook, le PDG d’Apple, dit être confiant sur le résultat de l’appel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom