Abus de position dominante, Google condamné à une amende de 2,4 milliards d’euros !

 

L’Union européenne a condamné Google à payer une amende record de 2,4 milliards d’euros pour sa position dominante sur les résultats de la recherche des achats en ligne.

La société, selon l’UE, donne plus de visibilité à ses résultats plutôt qu’aux boutiques tierces. Après 7 ans d’enquête, Margrethe Vestager de l’autorité de la concurrence européenne, a en effet expliqué que les premiers résultats venaient du Google Shopping dans la comparaison de prix.

« Ce que Google a fait est illégal au regard des règles de concurrence de l’UE. Elle a empêché les autres sociétés de livrer concurrence sur la base de leurs mérites et d’innover. Et surtout, elle a empêché les consommateurs européens de bénéficier d’un réel choix de services et de tirer pleinement profit de l’innovation ».

« les services de comparaison de prix concurrents sont rétrogradés. Il est établi que même le service concurrent le mieux classé n’apparaît en moyenne qu’à la page quatre des résultats de la recherche de Google ».

Malgré les avertissements, Google n’a pas estimé bon de corriger le tir à temps, et s’éviter une telle situation. Pire encore, le géant du Web compte bien ne pas se laisse faire en faisant appel de cette décision auprès de la la Cour de justice européenne.

Google devra également répondre de ses actes vis-à-vis de AdSense et Android, deux sujets sur lesquels travaille également Margrethe Vestager. Affaire à suivre…

 
  • 18954 Posts
  • 7859 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *