Alors qu’Apple a demandé à Foxconn et Pegatron d’enquêter sur les coûts de fabrication d’iPhones aux États-Unis, le PDG de Foxconn Terry Gou semble avoir des doutes sur la faisabilité.

Selon un nouveau rapport de Nikkei, Terry Gou a déclaré aux journalistes chinois qu’il était préoccupé de savoir si le gouvernement américain serait disposé à résoudre les problèmes d’investissements en seulement quelques mois. De plus, il se dit également inquiet pour trouver une main-d’œuvre qualifiée capable de travailler dans une telle usine où la production est vraiment importante.

« Est-ce que les États-Unis offrent des programmes incitatifs aux investisseurs étrangers ? Ils auront besoin de passer les factures d’abord, et nous devrons attendre que les autorités américaines prennent une décision en premier », a-t-il ajouté.

Si Terry Gou se dit prêt à apporter la chaîne d’approvisionnement aux États-Unis, il dépendra surtout du gouvernement de Donald Trump. À savoir s’il mettra tout en œuvre pour aider ce genre d’investissement dans le pays.

Durant sa campagne présidentielle, Trump avait déclaré qu’il obtiendrait d’Apple que « la fabrication de leurs putains d’ordinateurs et autres choses sera faite dans ce pays », tout en menaçant plus tard d’imposer un droit d’importation de 45% sur les marchandises provenant de Chine. L’affaire est donc à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom