Apple a demandé à Foxconn et Pegatron d’enquêter sur les coûts de fabrication d’iPhones aux États-Unis

 

Lors de sa campagne présidentielle, Donald Trump n’a pas mâché ses mots concernant Apple, en déclarant qu’elle l’a forcerait à construire ses ordinateurs et ses autres appareils aux États-Unis.

Malgré que la firme californienne ne souhaite pas forcément rapatrier la production sur son sol, préférant profiter des bas coûts de production en Chine, elle a tout de même demandé à ses principaux fournisseurs, à savoir Foxconn et Pegatron, d’étudier les différents moyens d’amener la chaîne d’approvisionnement d’assemblage d’iPhone aux États-Unis.

apple-a-demande-a-foxconn-pegatron-denqueter-couts-de-fabrication-diphones-aux-etats-unis

Selon un rapport de Nikkei, Foxconn serait déjà à la recherche de moyens pour fabriquer des iPhones aux États-Unis. De son côté, Pegatron aurait refusé d’aider Apple quant à ses préoccupations relatives aux coûts. Mais une source explique que si la production d’iPhones venait à être transférer aux US, Apple devrait s’attendre à une augmentation significative des coûts, « plus du double ».

Bien qu’Apple se renseigne sur cette situation, il n’est pas encore dit qu’elle prendra la décision d’assouvir les désirs de Trump. De plus, le président de Foxconn n’est pas très enthousiaste à l’idée de déplacer la ligne de production d’Apple loin de la Chine.

Dans l’état actuel des choses, il est purement impossible de fabriquer des iPhones aux États-Unis pour la simple raison que la main-d’œuvre n’est pas suffisante et moins qualifiée. Sans oublier qu’en Chine, les fournisseurs peuvent recruter à tour de bras des centaines de milliers d’employés en seulement quelques jours, ce qui est loin d’être le cas aux US.

 
  • 22145 Posts
  • 8511 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.