Apple est toujours à la recherche de nouvelles idées qui pourraient faire de son Apple Watch un dispositif encore plus indispensable.

Un nouveau brevet vient d’être accordé à la firme californienne par l’USPO qui décrit la manière dont il serait possible de transférer des données par une simple poignet de main ou encore en rapprochant simplement le poing de deux utilisateurs.

Avant tout, ces derniers devront d’abord déterminer quelles données peuvent ou non être envoyées lors de cet échange. Le brevet explique également que le transfert n’aurait lieu qu’à des moments précis configurés par le propriétaire de l’Apple Watch. L’idée est donc de faciliter le partage de données comme un rendez-vous ou fiche contact ou autres, lesquelles pourraient être stockés localement ou sur iCloud.

Si ce brevet permet de protéger son idée, cela ne signe pas pour autant qu’Apple l’a mettra en œuvre dans les prochaines semaines. Elle est propriétaire de nombreux brevets qui aujourd’hui dorment encore au fond d’un tiroir en attendant le bon moment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom