Samsung se chargerait de produire la mémoire flash NAND de l’iPhone 7s

 

Bien qu’Apple ait été à de nombreuses reprises en guerre contre Samsung, la firme coréenne serait toujours en lice pour être l’un des principaux fournisseurs d’Apple durant les prochaines années. Samsung aurait été une nouvelle fois choisie par Apple pour produire la mémoire flash NAND de l’iPhone 7. Cela fera bientôt 5 ans que la firme de cupertino s’était passée des services de Samsung en raison d’interférences rencontrées sur les anciennes puces, notamment avec l’iPhone 5 en 2012.

samsung-se-chargerait-de-produire-la-memoire-flash-nand-de-liphone-7s

Selon ETNews, Apple cherchait depuis un moment à protéger individuellement plusieurs composants contre ces interférences. Elle aurait apparemment trouvé chez Samsung le blindage idéal qui réponde à ses nouvelles exigences pour ses futurs iPhone de 2017. Samsung aurait en effet mis au point une nouvelle méthode EMI, aidé par d’autres sociétés comme Protec, Asymtek, Hansol Chemical, ou encore Ntrium, permettant de protéger les composants par une encre protectrice spécialement conçue pour éviter d’ajouter de l’épaisseur aux puces. On sait notamment qu’Apple cherche toujours à gagner de la place dans le châssis de l’iPhone. C’est peut-être là que Samsung entre en jeu avec sa méthode EMI.

 

Et n’oublions pas que Samsung est toujours un leader dans les solutions de mémoire de type NAND. L’entreprise est donc quasiment incontournable dans ce secteur autant pour Apple que pour d’autres fabricants de smartphones/tablettes.

 
  • 18627 Posts
  • 7719 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *