Si l’iPhone 5c du tireur de San Bernardino a pu être piraté avec l’aide de la société israélienne Cellebrite, James Comey directeur du FBI a confirmé que la méthode pour passer outre la sécurité d’iOS n’était pas fonctionnelle avec les iPhone plus récents. La raison est notamment liée au fait que les iPhone 5s/6/6s disposent d’une meilleure sécurité qui ne permet pas d’utiliser une méthode brute-force pour déchiffrer le code à 4 chiffres.

la-methode-du-fbi-ne-fonctionne-pas-avec-les-iphone-5s-6-6s

Si cette nouvelle information peut rassurer en quelque sorte Apple, cela n’empêche par que la firme de Cupertino cherche toujours à savoir quelle est cette fameuse méthode qui a permis de faire sauter la sécurité de l’iPhone 5c.

Désormais, le chiffrement des données est au cœur des sujets au sénat américain lequel travaille actuellement sur une nouvelle loi pour limiter justement le chiffrement.

[Source]

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom