Chargement…

Le chiffrement des données pourrait être limité par une loi américaine

Loin d’être terminée, l’affaire qui oppose Apple et le FBI fait l’objet d’une discussion au plus haut sommet de l’état américain. En effet, si l’histoire de l’iPhone 5c du tueur de San Bernardino a été abandonnée à la demande du FBI, il reste à savoir si le chiffrement doit être limité. Concrètement, les sénateurs américains sont en train de réfléchir à une nouvelle loi laquelle aurait pour objectif de permettre aux autorités de pouvoir tout de même entrer dans un appareil même s’il est chiffré.

chiffrement-donnees-pourrait-etre-limite-loi-americaine

Cette loi devrait voir le jour dans les prochaines semaines, et le FBI compte bien faire entendre sa voix. L’agence aurait effectivement pris contact avec les sénateurs Diane Feinstein et Richard Burr en vue de leur expliquer certaines choses à propos de leur méthode qui a permis de contourner la sécurité de l’iPhone 5c. Le FBI souhaite en effet que la loi puisse mettre en avant quelques éléments importants sur cette méthode, certainement pour pouvoir être protégée lors des prochaines enquêtes.

Le FBI n’a pas souhaité donné d’informations publiques quant à sa méthode, notamment pour éviter qu’Apple ne verrouille l’accès, c’est pourquoi il est souhaitable que la future loi puisse protéger celle-ci et les prochaines méthodes.

  • 17398 Posts
  • 7377 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…