L’affaire de San Bernardino qui oppose Apple au FBI, la situation prend une nouvelle tournure de manière plus officielle. Alors que Google et Facebook avaient publiquement apporté leur soutien à Tim Cook lequel ne souhaite pas développer un « GovtOS », les deux sociétés ont maintenant été rejointes par Microsoft et Twitter pour soutenir officiellement Apple dans son combat, rapporte le WSJ. Pour ce faire, les quatre sociétés ont déposé une motion judiciaire afin de faire entendre aussi leur voix.

Clairement, Apple n’est plus toute seule aujourd’hui à se dresser face au FBI qui cherche encore une solution pour débloquer l’iPhone 5c du tueur de San Bernardino. Le poids d’Apple étant déjà très important, il va s’en dire qu’un tel soutien pèsera dans la balance. Pour autant, l’issue de cette histoire n’est pas gagnée d’avance, d’autant que le tribunal a ordonné la firme de Cupertino d’aider concrètement le FBI dans ses démarches.

google-twitter-facebook-microsoft-deposent-une-motion-pour-soutenir-apple-contre-le-fbi

Malgré cela, Tim Cook tient bon et compte aller jusqu’au bout de ses idées, notamment le fait de garder privé les données de ses utilisateurs et surtout ne pas créer une porte dérobée dans son iOS qui aurait un effet sans précédent. D’ailleurs, Mark Zuckerberg déclarait lors de son passage au Mobile World Congres 2016 de Barcelone : « Je ne pense pas que la construction de portes dérobées soit le chemin à emprunter, nous soutenons donc Tim et Apple. »

La bataille est encore loin d’être terminée, sachant qu’Apple et le FBI avancent chacun leur tour des arguments pour défendre leur bout de gras. Apple demande désormais à ce que l’affaire soit portée au Congrès lequel aura à sa charge de trouver une issue favorable ou non aux deux parties.

5 Commentaires

    • Oui pour Bill Gates mais Microsoft est du côté d’Apple. Bill n’est plus à la tête de la société et n’est plus qu’un conseillé de l’administration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom