Chargement…

Apple se refuse de créer ce qu’elle appelle un « GovtOS »

« GovtOS », voilà le doux nom qu’Apple a trouvé à la version iOS modifiée que demande le FBI. Celle-ci permettrait aux autorités de pouvoir entrer dans l’iPhone 5c du tireur Syed Farouk de San Bernardino afin de récupérer les données de l’appareil. Seulement, la firme de Cupertino explique que ce GovtOS lui demanderait de créer une équipe spécifique constituée de 6 à 10 de ses meilleurs experts et développeurs lesquels seraient donc détournés de leur tâche première. De plus, il leur faudrait au minimum deux semaines jusqu’à 1 mois pour concevoir un tel système, a expliqué Erik Neuenschwander, responsable de la vie privée de l’utilisateur chez Apple.

apple-se-refuse-de-creer-ce-quelle-appelle-un-govtos

Ensemble, ils devront commencer par créer un système comme jamais Apple ne l’a fait auparavant. Des tests seront nécessaires pour voir s’il fonctionne correctement. Ensuite, ce dernier serait injecté dans l’iPhone 5c du tireur pour en sortir les données privées. Toutefois, si Apple conçoit ce GovtOS alors elle compte bien que la récupération des données se fasse entre ces murs. Pour cela, elle mettrait à disposition du FBI une salle très sécurisée et isolée de manière à ce que le système ne puisse sortir de la pièce. De plus, il faudra également une clé spécifique pour installer le GovtOS dans l’appareil laquelle serait ensuite détruite. Seulement, cette clé devra être totalement effacée des serveurs d’Apple au risque qu’une personne mal intentionnée puisse la récupérer et la reconstruire en vue de l’utiliser sur d’autres appareils, ce qui serait particulièrement très dommageable pour Apple.

Concrètement, Apple pourrait tout à fait mettre tout cela en place bien qu’elle est 100% pour contre. Toutefois, ce GovtOS pourrait être une solution dans cette affaire, et peut-être même pour d’autres enquêtes du FBI qui détiennent 12 autres iPhone dans le même cas. Affaire à suivre…

  • 17409 Posts
  • 7377 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…