Trop de sécurité dans l’iPhone profiterait aux terroristes

 

Le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, Jr. aurait détrôné le « roi de l’hyperbole », tel que le décrit 9to5Mac, lorsqu’il pense que l’iPhone aurait une sécurité tellement bien accomplie qu’elle aiderait les terroristes. Comme l’a expliqué hier Vance dans une interview Radio, Apple a crée un outil de communication (l’iPhone) qui ne peut pas être consulté en raison de du chiffrage des données très sécurisées. L’iPhone ne peut donc pas être utile aux autorités sans avoir au préalable fait la demande d’accès à Apple après une autre demande par le biais d’un tribunal.

« Cela va être le dispositif de choix de communication des terroristes. », ajoute t-il. L’histoire ne date pas d’hier, puisque James Comey, directeur du FBI, avait déjà fait la demande de la clé de déchiffrage auprès d’Apple car il pense qu’iOS 8 offre trop de sécurité.

trop-de-securite-dans-liphone-profiterait-aux-terroristes

Les États-Unis ne sont pas les seuls à demander cet accès. David Cameron, Premier ministre britannique, avait lui aussi déjà exprimé son soutien pour l’interdiction de communication cryptée.

Apple n’a pas non la seule en cause, d’autres entreprises de haute technologie comme Google sont dans le collimateurs des gouvernements. D’autant que Google a renforcé la sécurité de son OS avec Android Lollipop récemment déployé sur les terminaux mobiles.

[via]

 
  • 19151 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *