Smartflash renvoie une fois de plus Apple devant le tribunal

 

Après s’être renflouées les poches de 533 millions de dollars, Smartflash attaque à nouveau Apple pour une queston de vols de brevets utilisés dans les iPhone 6 et iPad Air 2. (Lire : 533 millions de dollars d’amende à l’encontre d’Apple pour une histoire de brevets).

Le même tribunal texans de la première affaire se voit désormais confronter au même sujet avec les mêmes protagonistes. Smartflash explique que cette nouvelle accusation concerne la distribution des contenus d’iTunes Store et de l’App Store.

smartflash-apple-tribunal
Tim Cook les bras en l’air comme pour dire, c’est reparti pour un tour !

Apple a fait savoir à Reuters que l’entreprise « Smartflash ne crée aucun produit, n’a aucun employé, ne crée aucun emploi, n’a aucune présence aux États-Unis et profite du système des brevets pour obtenir des royalties pour une technologie qu’Apple a inventée ». Apple termine par dire « Nous refusons de payer cette somme à cette compagnie ».

Smartflash profite clairement d’Apple et d’autres sociétés qui ont le malheur d’utiliser leurs brevets, encore que cela reste à prouver dans cette nouvelle affaire.

 
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *