Le ministère de la justice peut forcer Apple à contourner le cryptage de l’iPhone

 

Depuis un moment déjà, le gouvernement fédéral a fait savoir qu’elle n’appréciait pas le cryptage des iPhone d’Apple. La firme californienne avait fait savoir qu’elle ne détenait pas la clé de décryptage, et qu’il lui était donc impossible de fournir la moindre information qui aiderait les autorités à espionner certains individus jugés dangereux dans le cadre d’une enquête criminelle.

le-ministere-de-la-justice-peut-forcer-apple-a-contourner-le-cryptage-de-liphone

Seulement, le ministère de la justice dit avoir les lois pour elle qui pousserait le tribunal fédéral à ordonner à une entreprise ou à un individu de fournir les éléments nécessaires pour aider les autorités dans une enquête criminelle. L’une des lois en question daterait de 1789. Clairement, le tribunal peut ordonner à Apple de trouver le moyen de déverrouiller le téléphone, selon des documents judiciaires obtenus par Ars Technica. De plus, Johnathan Mayer, professeur en droit à Stanford, ajoute que dans le passé, Google avait accepté de se conformer à ces ordres. Il n’y a donc aucune raison pour qu’Apple ne soit pas soumis aux mêmes lois et ordres.

le-ministere-de-la-justice-peut-forcer-apple-a-contourner-le-cryptage-de-liphone_2

Bien que les lois ne permettent pas toujours au tribunal d’ordonner certaines choses, il y en a d’autres qui peuvent être utilisées pour forcer Apple et d’autres entreprises de smartphones de se conformer à cette loi pour les obliger à décrypter les données d’un suspect. Apple devra certainement se contraindre à répondre à ce sujet et de s’organiser pour aider la justice dans certaines affaires criminelles.

 
  • 19150 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *