Test de Zero Age, un puzzle-game difficile mais très plaisant à jouer !

 

L’expression “puzzle-game” regroupe énormément de jeux différents qui possèdent un seul point commun : il faut résoudre des énigmes/compléter des systèmes constitués d’une multitude d’objets différents pour avancer au niveau suivant; bref, ils font marcher nos méninges. Cette diversité peut être confirmée avec l’exemple du jeu Zero Age, un puzzle game sorti le 9 Octobre 2014 sur l’App Store et qui est totalement différent de ce que l’on pouvait auparavant voir sur nos iDevices.

Zero Age ? Qu’est-ce donc ?

L’histoire

On ne peut pas réellement dire que le jeu possède une histoire à proprement parler. Au tout début de la partie, une courte cinématique met en scène notre personnage, un petit esprit habillé à la manière d’un sorcier, sortant d’un tombeau situé au fond de l’océan dans le but de rejoindre une mystérieuse île. Qui sommes nous ? Qu’est-ce que cette île ? Que va t’on y faire ? Et des dizaines d’autres questions qui pourraient nous passer par la tête, demeurent alors sans réponse. Durant les phases de jeu, nous n’obtenons pas plus d’explications, on se contente simplement de tout faire pour rejoindre le point de contrôle du niveau et à échéance plus éloignée, on cherche à ressusciter les clones colorés pour prendre leurs pouvoirs. Aucune voix ou écriture n’est présente pour nous raconter la moindre anecdote sur notre petit esprit.

test-de-zero-age-un-puzzle-game-difficile-mais-tres-plaisant-a-jouer

Le gameplay

Le gamelplay de ce jeu est, lui aussi, très particulier. Tout est basé autour de l’Actuator, une petite roulette qui nous permet d’utiliser nos pouvoirs et de déplacer les blocs afin d’atteindre les checkpoints. Pour l’activer, il suffit de rester appuyé sur un des ronds situés sur les cubes déplaçables ou sur les murs. Une fois l’action effectuée, notre roulette s’ouvrira et nous proposera plusieurs options : tout d’abord, différentes couleurs, situées juste autour du centre du disque, elles représentent les pouvoirs que l’on peut invoquer (faire apparaitre un cube solide, un rayon laser,… ), et le cadrant sur l’extérieur du disque qui nous permet de déplacer le bloc. Certains puzzles nous proposent de changer de vue afin de dévoiler de nouveaux points blancs cachés, car l’emplacement de ceux-ci est très important: l’Actuator n’agit que sur le plan dans lequel est comprise la tranche du point : un point sur le coté permet de déplacer le cube dans une seule direction, tandis qu’un point en haut du cube permet de le déplacer dans toutes les directions, mais ne lui permet pas d’aller en hauteur.

Le jeu a sa propre logique qu’il est important de bien connaitre, chaque pouvoir interagit différemment avec les autres pouvoirs et notre esprit, il faut bien garder cette notion en tête. Lorsque l’on a fait une erreur, on peut remettre à zéro le puzzle ou annuler la dernière action effectuée, deux options bien pratiques pour ce genre de jeu. Les nouveaux pouvoirs se débloquent tout au long du jeu lorsque l’on ressuscite les esprits colorés, un mini-jeu nous est tout de même imposé pour savoir si nous sommes aptes à les recevoir.

test-de-zero-age-un-puzzle-game-difficile-mais-tres-plaisant-a-jouer_2

Les décors

Les décors sont très simplistes mais tout de même agréables à regarder. Le monde est constitué de différents blocs de couleurs avec, de temps en temps, des objets de formes différentes qui rentrent en jeu, tel que des horloges ou autre. Le fond quant à lui est mouvant et mélancolique, sans grands détails.

test-de-zero-age-un-puzzle-game-difficile-mais-tres-plaisant-a-jouer_3

L’ambiance sonore

La bande sonore est composée de morceaux de piano spécialement conçus pour le jeu. Ces morceaux sont très bien joués et apportent un peu de réconfort à nos nerfs qui sont mis à rude épreuve.

Le rapport qualité/prix

Zero Age est le premier jeu de deux développeurs indépendants, et honnêtement, on peut dire qu’ils ont fait très fort pour un premier essai. Bien évidement, il y a quelques imperfections dues à cette nouvelle expérience, mais ce soft laisse présumer d’autres très bons titres de la part de ce duo. Pour 2,69€, Zero Age nous propose une “histoire” durant une dizaine d’heures et un mode “bac à sable” où l’on peut laisser parler notre imagination. Le jeu contient des puzzles plutôt corsés qui prennent pas mal de temps pour être résolus, vous êtes prévenus !

> Télécharger Zero Age : 2,69 €

test-de-zero-age-un-puzzle-game-difficile-mais-tres-plaisant-a-jouer_4

 
  • 136 Posts
  • 0 Comments

Jeune parisien, fan de rap, music, de bons films, de jailbreak, de jeux indépendants et bien évidement de journalisme…et un peu de sport à mes heures perdues.

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *